• test du jeu

    Test

    La première chose à savoir est qu’il existe donc deux versions de ce jeu et qu’elles sont les premières à se jouer sur deux consoles différentes. En effet, la version « Blue » se joue sur Nintendo DS alors que la version « Red » se joue sur Gameboy Advance. Cela, semble être une transition puisque les deux opus tant attendus Diamant et Perle sont annoncés uniquement sur Nintendo DS. Les noms de ces versions ne sont pas sans rappeler les tout premiers jeux sortis de la série.

    Après Pokémon Link, une nouvelle fois Nintendo sort à nouveau du RPG habituel pour se tourner cette fois vers un genre peu développé en Occident : le dungeon-RPG ; augmentant ainsi le registre de l’univers Pokémon.

    C’est Chunsoft qui a développé ces jeux qui sont sortis le 17 novembre 2005 au Japon.

    Une des caractéristiques des jeux dungeon-rpg est le fait que les niveaux dans lequel le principal de l’action se déroule sont générés de façon aléatoire; ce qui permet d’avoir des parties inédites à chaque fois; mais les phases d’exploration seront logiquement moins palpitantes que les Rpg classiques. Mais cela n’est pas le seul changement dans l’univers Pokémon.

    Le changement énorme dans ce jeu par rapport aux autres opus, bien connus, de l’univers Pokémon est dans le personnage incarné. En effet, vous n’incarnerez pas un dresseur en quête de Pokémon à capturer mais un Pokémon lui-même et serez accompagné dans votre aventure par un compagnon ; un peu comme dans la version Jaune où vous étiez suivi par Pikachu sauf que lors des combats, votre compagnon vous aide vraiment.

    Si vous pouvez choisir votre compagnon, vous devrez avant tout répondre à un petit questionnaire qui déterminera votre caractère ; c’est d’après ce test que sera désigné le Pokémon que vous incarnerez pendant votre aventure. Le choix du Pokémon incarné ne changera que quelques détails (comme dans Emeraude où selon le choix, vous n’êtes pas dans la même maison).

    Parmi les nouveautés, il y a aussi ce nouveau monde à découvrir. Attention qu’il est souvent impossible de retourner à une quête terminée, veillez bien à tout explorer et à ramasser tout ce que vous pourrez trouver en chemin.

    De nouveaux graphismes nettement améliorés, certaines scènes seront même en 3D (c’est une première), les traits ont été affinés afin d’être plus réalistes. Et les décors variant dans chaque donjon brisent la monotonie des décors des autres opus. Vous ne rencontrerez que des Pokémon, les humains ayant été proscrits de ces versions.

    Une des grandes nouveautés de ces opus est le combat qui restent dans la même fenêtre ; comme pour le reste, les graphismes ont évolués et vous pouvez voir les détails du combat ; et tout cela sur le même écran. L’état de santé de votre Pokémon ainsi que son niveau sont affichés sur le haut de l’écran et vous voyez apparaître les dégâts occasionnés au-dessus du Pokémon concerné.

    Vous pouvez, en passant par un sous-menu qui figera l’action, choisir l’action qu’effectuera votre Pokémon en plus de ses attaques de base. Les attaques de base sont plus rapides et les attaques spéciales à chaque Pokémon sont toujours en nombre limité ; donc il vaut mieux éviter de s’en servir tant que possible. A noter aussi, dans les nouveautés, que d’autres Pokémon peuvent se joindre à vous dans un combat ; un au départ, votre compagnon, puis d’autres viendront par la suite, ils vous suivront comme votre compagnon.

    De nouveaux objets font également leur apparition ainsi que de nouveaux facteurs ; comme la pomme servant de nourriture à votre Pokémon car il peut avoir faim et il faut y prêter grande attention. Certaines baies ont été conservées ainsi que des objets d’évolution. Vous ne capturez pas de Pokémon, vous essayez d’en faire vos alliés ; pour ce faire, vous devez avoir débloqué des zones des alliés qui sont des secteurs dédiés à certains Pokémon et qui est nécessaire pour qu’ils s’allient à vous quand vous serez parvenus à les mettre KO et en remplissant certaines conditions.

    Entre les différents donjons, vous pouvez vous entraîner dans une zone au sud de la ville qui est constituée de petits donjons de 3 niveaux avec des Pokémon typiques et un petits boss.

    Justement, les Boss ; ce sont des Pokémon qui sont plus puissants que les autres Pokémon ; à l’exception des 2 premiers, les Boss sont des légendaires ; il y en a une vingtaine qui se trouvent dans certains donjons. Les missions ont de niveaux de difficultés différents qui vous rapportent de plus en plus de points de rang selon la difficulté.

    Vous allez explorer des terres inconnues qui ne se dévoileront qu’au fur et à mesure de votre progression dans les niveaux des donjons ; quand vous pensez avoir explorer tout un niveau, il vous suffit de prendre l’escalier pour aller plus avant dans le donjon. Chaque étage comporte, bien sûr, des adversaires à vaincre afin de gagner de l’expérience.

    Mais revenons au début de l’histoire :

    Votre compagnon vous réveille ; là, c’est le choc, sans comprendre ce qui s’est passé, vous découvrez que vous êtes un Pokémon. Un Papilusion vient vous voir afin de vous demander de l’aider à retrouver son petit qui s’est perdu dans la forêt.

    Vous voici donc parti avec votre compagnon à la recherche de Chenipan. Après maints combats contre les Pokémon des lieux et au bout de trois niveaux, vous le retrouvez dans une clairière et le ramenez auprès de Papilusion qui vous remercie de votre aide.

    Après cette journée plus que mouvementée, vous êtes dans votre base ; un Bekipan vous glisse une lettre dans votre boîte sur laquelle il s’est posé. Dès lecture de cette missive, vous partez en direction d’un nouveau donjon.

    Connexion avec d’autres joueurs :

    Vous pouvez, bien sûr, vous connecter à d’autres joueurs afin de les aider dans des donjons s’ils y sont coincés et qu’ils vous envoie une lettre. Mais en tenant compte que ces deux opus sont sur deux consoles différentes.

    Pour connecter deux versions Rouge, utilisez le câble Link GBA.

    Pour connecter deux versions Bleu, utilisez le système sans fil entre les Nintendo DS.

    Pour connecter une version Rouge avec une version Bleue, il vous suffit d’insérer les deux versions dans un même Nintendo DS.

    Verdict

    Dungeon-RPG - Développeur : Chunsoft - Sortie : 17.11.2005 au Japon

    18/20 – Le passage dans un sous-menu pour certaines actions gêne un peu le déroulement continu du jeu ; mais assez bon dans l’ensemble.
    19/20 – Graphismes franchement superbes, les personnages sont bien expressifs.
    19/20 – Le jeu comporte de nombreux donjons de diverses longueurs, on peut y passer bon nombre d’heures.
    15/20 - Une musique agréable, sans plus.
    16/20 - Un bon jeu Pokémon qui sort des sentiers battus; et qui montre énormément de créativité dans divers domaines.


     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :